Langue:   nl | fr | en | de
Adhésion

Adaptation annuelle de nos salaires…. et “la méthode” ? - 2009, avril 24

Adaptation annuelle de nos salaires…. et “la méthode” ?

Nos salaires sont adaptés chaque année sur base d’un système intégré au statut, qu’on appelle “la méthode”.  Ce système est basé sur deux piliers : l’évolution du pouvoir d’achat elle-même basée sur les salaires nets des fonctionnaires nationaux entre le 1 juillet et le 30 juin, et l’évolution du coût de la vie sur base de l’index des prix à la consommation pour la même période.  Pour nos salaires, on utilise un indice spécial international.

L’intégration de « la méthode » dans le nouveau statut assure une adaptation annuelle automatique de nos salaires. Avec la méthode, on a pu éviter que des conflits sociaux soient déclenchés chaque année et que l'adaptation ne soit pas au rendez-vous. Cette adaptation automatique s'effectue selon des modalités définies dans le statut.   Grâce à celles-ci, nos salaires ont évolué de manière linéaire et parallèle par rapport aux salaires des fonctionnaires nationaux.

La CONF-SFE insiste pour qu’un examen rigoureux des chiffres et des calculs faits par l'administration soit réalisé, et pour que la méthode soit appliquée dans le strict respect des modalités négociées. La méthode ne peut être dénaturée ou neutralisée par une application d'éléments non respectueux de ces modalités.

Certains syndicats au sein de nos institutions sont partisans d'un abandon de la méthode et donc d'une négociation annuelle de nos salaires. Pour la CONF-SFE, l'abandon de la méthode mènera à une situation où les salaires ne seront plus adaptés systématiquement, avec un sérieux risque de conflit avec le Conseil chaque année, et une réelle possibilité de voir nos salaires dévalués par rapport à l'évolution des prix à la consommation…

Cette année, l'application de la méthode par la Commission nécessite une attention particulière car les prix à la consommation ont très fortement augmenté en 2007/2008 et la Commission pourrait être tentée de neutraliser cette augmentation sensible des prix par une application restrictive de la méthode.  La CONF-SFE suit de très près ce dossier d'importance capitale. Elle sera présente à toutes les réunions des instances paritaires chargées de l'examen des propositions d'adaptation de nos salaires et posera les questions pertinentes en insistant pour que la méthode soit appliquée de façon  correcte, qu’elle reflète l'augmentation réelle et non celle prévue dans le budget annuel.

Des infos supplémentaires suivront dès que nous disposerons des chiffres définitifs.

Le comité exécutif.

Retour
Webdesign Sanmax